Lettre de Mabunda et Thambwe Mwamba, adressée ce mardi au président Tshisekedi [Intégralité]

Lettre de Mabunda et Thambwe Mwamba, adressée ce mardi au président Tshisekedi [Intégralité]

« Nous ne saurons organiser cette cérémonie ni en être partie prenante. »

Les présidents de deux chambres du Parlement congolais ont adressé ce mardi, au président Félix Tshisekedi, la lettre de refus d'organiser la cérémonie de prestation de serment des trois juges de la Cour constitutionnelle, par le biais de son directeur de cabinet intérimaire Eberande Kolongele. Ils repondaient donc à Félix Tshisekedi. La cérémonie de prestation de serment est prévue ce mercredi à l'Assemblée nationale, ont annoncé plus tôt les services de la Présidence. Intégralité.

 
Excellence monsieur le président de la République, nous avons l'honneur d'accuser bonne réception de la lettre n°2087/10/2020 du  19 octobre 2020, nous transmise par votre directeur de cabinet a.i. en rapport avec l'objet mieux émargé, et vous en remercions.
 
Se référant à la réunion de travail présidée par votre excellence, mardi 13 octobre 2020 à la Cité de l'Union Africaine, nous réaffirmons notre position commune vous présentée à cette occasion.
 
Nous sommes surpris d'être à nouveau saisis par la Présidence de la République pour l'organisation de cette cérémonie alors que le dernier conseil des ministres chargeait le premier ministre et le ministre des Relations avec le Parlement quant à ce. 
 
Nous regrettons ce fait accompli qui ne cadre pas avec les principes essentiels de collaboration et de courtoisie institutionnelle, ferments de notre système politique.
 
A cet effet, nous ne saurons organiser cette cérémonie ni en être partie prenante. 
 
Néanmoins, nous demeurons engagés à poursuivre la réflexion pour la recherche des solutions idoines et respectueuses de la constitution, des lois et règlements nationaux pour la sauvegarde des acquis démocratiques nés de l'alternance politique historique de 2019. 
 
Nous vous prions d'agréer, excellence monsieur le président de la République, l'expression de nos hommages les plus déférents.

E-mail