NON A LA FIXATION DE LA DOT A 500 DOL ( PASTEUR ATHOMS)

NON A LA FIXATION DE LA DOT A 500 DOL ( PASTEUR ATHOMS)

La proposition de loi sur la dot de Daniel Mbau continue d’enflammer le débat en République Démocratique du Congo, tout secteur confondu

.

Lors de sa prédication de ce dimanche 1 août 2021, à Phila Cité d’exaucement, le Pasteur Athom’s Mbuma a jugé inopportune, pendant quelques poussières de minutes, cette loi proposée par Daniel Mbau.

À l’en croire, la dite loi va déraciner la culture Congolaise pour laisser place aux cultures étrangères.

« Ne faites pas tout disparaître. La dot doit rester un geste qui rassure le beau père que vous êtes quelqu’un de responsable…Ne le transformez pas non plus en commerce », a prêché le Pasteur.

Et de renchérir :

« Ne soyons pas influencer par la culture occidentale ou des autres pays Africains… »

Quelques semaines plus tôt, le Pasteur Joël Francis était d’accord avec cette loi. Il estimait que cet élu de Mont Amba est inspiré par Dieu.

À titre de rappel, cette proposition de loi déposée à la chambre basse le 21 juillet dernier, fixe le prix de la dot à 500 USD en milieux urbains et 200 en milieux ruraux.


E-mail