COVID-19 : La Télévision Molière du controversé député Léon Nembalemba accusée d'alimenter de rumeurs hostiles au comité de riposte

COVID-19 : La Télévision Molière du controversé député Léon Nembalemba accusée d'alimenter de rumeurs hostiles au comité de riposte

Le comité multisectoriel de la riposte au nouveau Coronavirus a fait état de multiplication d’agressions, et aussi des sequestrations, contre ses équipes à Kinshasa. C'est dans son bulletin quotidien de mercredi que la triste nouvelle est rapportée. Une sorte de résistance qui affaiblie les activités de surveillance, entre autres la recherche des probables nouveaux cas.

Dans les faits, 3 prestataires de la zone de santé de Kimbanseke, une commune de l'Est de la capitale, ont été séquestrés dans un ménage au quartier Maviokele. Il est noté des menaces des plusieurs relais communautaires de suivi de contacts, suite aux différentes émissions diffusées à Kinshasa par la chaîne de télévision d'accès gratuit Molière, du député national Léon Nembalemba. De personnels d'une équipe de la commission psychosociale, partis rendre des résultats à deux cas confirmés de la zone de santé de Makala, une autre commune au Sud de la ville, ont été menacés au couteau.
 
Depuis 6 jours, les négociations d’évacuation de ces deux cas ont été engagées, en vain. La zone de santé de Kimbanseke compte jusqu’au 18 la, treize cas confirmés tandis que celle de Makala en compte sept.
 
Dans son bulletin numéro 58 du mercredi 20 mai 2020, le cumul de cas confirmés est de 1834 dont 61 décès et 303 personnes guéries, depuis le début de la pandémie dans le pays en mars dernier. Cinq jours d'affilés, aucun nouveau décès au nouveau Coronavirus n'a été signalé. 411 cas suspects sont en cours d'investigation et 1135 patients sont en bonne évolution.
 
TAD

E-mail