En RDC, le personnel soignant contaminé au COVID-19, une nouvelle province touchée

En RDC, le personnel soignant contaminé au COVID-19, une nouvelle province touchée

Certains membres du personnel qui assurent les soins aux malades du nouveau Coronavirus à la Clinique Ngaliema ont été testés positifs. C'est un patient connu et souffrant de crise cardiaque chronique qui est la source de cette contamination.

Le personnel soignant n'a pas pu renforcer les mesures d'auto-protection pensant qu'il était devant un habituel malade de crise cardiaque, a annoncé au cours de la semaine dernière le docteur Eteni Longondo, ministre de la Santé, qui était descendu sur le lieu pour se rendre compte de la situation et apporter en même temps son encouragement. 

Eteni Longondo a profité de cette descente, pour lancer un appel à tous les congolais sur l'application stricte des mesures barrières édictées par les pouvoirs publics, afin de vaincre cette maladie. Selon lui, le pic sera atteint vers la fin du mois d'avril ou de mai.
 
Entre temps, la maladie continue sa propagation dans le pays. Un nouveau cas a été détecté dans le Haut-Katanga, au sud-ouest du pays. Un homme de 58 ans a été déclaré  positif à Lubumbashi. Il revenait de Nairobi en passant par la Tanzanie et la Zambie via Kasumbalesa, le 3 avril dernier. Présentant des signes inquiétants, son échantillon  a été envoyé à l'Institut national de recherches biomédicales (INRB) à Kinshasa, puis déclaré positif. A ce jour,  il est mis en quarantaine et son état est stable, a rapporté le communiqué du  gouvernement  provincial, qui invite  à cette occasion la population à ne pas céder à la panique, et à appliquer avec rigueur les mesures barrières.
 
Moïse Babungi
 
 

E-mail