COVID-19 : la Lucha exige la réduction de 50% des salaires à la présidence et à la primature, et de 25% pour les parlementaires.

COVID-19 : la Lucha exige la réduction de 50% des salaires à la présidence et à la primature, et de 25% pour les parlementaires.

Le nombre de contaminés au COVID-19 s'accélère en RDC. Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) estime qu'il est temps d'assister à la réduction de 50% des salaires et frais de fonctionnement à la présidence et à la primature, et de 25% de réduction des salaires des députés et sénateurs afin de financer la riposte contre cette pandémie.

C'est dans un communiqué nous parvenu ce mardi, que l'exigence a été faite.

Selon ce mouvement, pour financier la riposte contre cette pandémie qui bat son plein dans plusieurs coins du monde, particulièrement en République Démocratique du Congo, il doit y avoir une réduction de 50 % des salaires dans plusieurs institutions du pays, en commençant par la présidence de la République.

« La LUCHA propose, la réduction de 50% des salaires et des frais de fonctionnement de la Présidence de la République, de la primature, des ministères, des bureaux des deux chambres du parlement, des cabinets des Gouverneurs de province, ainsi que la réduction de 25% des salaires des députés et sénateurs, des mandataires publics, des directeurs et directeurs adjoints des régies financières, et d’autres hauts fonctionnaires dans l’administration publique », a dit le communiqué de ce mouvement.

Sauf changement, le président Félix-Antoine Tshisekedi pourra s'adresser à la Nation ce mardi sur des nouvelles décisions prises pour combattre COVID-19 en République Démocratique du Congo.

La rédaction


E-mail