Consultations nationales : Après évaluation, le FCC décline l'invitation de la Présidence

Consultations nationales : Après évaluation, le FCC décline l'invitation de la Présidence
Depuis la matinée de ce mercredi, des bonnes sources ont assuré à votre rédaction que le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, mené par le PPRD, allait prendre part aux consultations initiées par le président Tshisekedi en ce jour de clôture. Une réunion urgente a été tenue par la conférence des présidents qui réuni les leaders des différents partis et regroupements. A l'issue de cette rencontre, le FCC et ses membres ont rejeté l'invitation adressée par la Présidence.
 
« Fin de la réunion de la conférence des présidents. Le FCC se dit non concerné par les consultations. Il reste disposé à dialoguer avec son Excellence Monsieur le Président de la République dans le cadre de l’accord qui lie les deux parties et dans le respect de la constitution », a tweeté Steve Mbikayi,  président du Parti travailliste membre du FCC. 
 
Ces derniers jours, une intense campagne diplomatique a été observée. Les diplomates ont défilé entre le Palais de la Nation, siège des bureaux officiels de la Présidence et site des consultations initiées depuis deux semaines par Félix Tshisekedi, et la ferme de Kingakati à l'est de Kinshasa, résidence de l'ancien président Joseph Kabila.
 
Le diplomate kenyan Stephen Kalonzo Musyoka, un émissaire du président français Emmanuel Macron, le ministre britannique en charge des affaires africaines James Duddring... ont rencontré le président Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila.
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail