Crise politique en RD Congo : Louis d'or Balekelayi appelle à la sagesse [Tribune]

Crise politique en RD Congo : Louis d'or Balekelayi appelle à la sagesse [Tribune]

Se réclamant toujours élu à la circonscription électorale Mont Amba, Louis d'or Balekelayi qui reprend sa casquette de professionnel du micro  bientôt à travers une méga émission "LE DÉBAT CONGOLAIS" visant à réconcilier et pacifier les cœurs des congolaises et congolais par le choc des idées, comme il en a naturellement le talent,  refuse de rester indifférent à la situation que traverse le pays depuis plusieurs mois. Dans sa Tribune de ce mardi, il expose sa thèse.

Les journalistes comme les acteurs politiques ont une responsabilité sociale de contribuer à la formation de l'opinion et de contribuer à la paix sociale. Nous constatons avec amertume une crise politique qui risque de replonger le pays dans la situation chaotique des années 60. 
 
A cet effet, nous considérons que la constitution de la République démocratique du Congo est aux congolais ce que la Bible est aux chrétiens et la Torah aux juifs, recommandons son respect dans chacune de ses dispositions par tous. 
 
Par voie de conséquence, dans le souci de préserver la paix sociale, nous recommandons la sagesse aux uns et aux autres.
 
Nous n'avons que ce pays et rien d'autre. Il est de l'intérêt de tous, acteurs politiques, économiques et journalistes d'œuvrer pour la paix en accompagnant les institutions du pays à la lumière de l'unique boussole qu'est la constitution. En outre, nous interpelons la communauté internationale représentée par le corps diplomatique en RD Congo, pour son indifférence dans une situation explosive au regard des signaux inquiétants. 
 
Depuis juillet dernier, une crise de confiance oppose les acteurs de la première coalition au pouvoir en RDC. Ce, à la suite de la nomination contestée des juges de la prestigieuse institution du pays, à savoir, la Cour constitutionnelle. C'est pourquoi, dans l'intérêt de préserver la paix et la stabilité chèrement acquises, nous recommandons la sagesse.

E-mail