Maniema : Kinshasa envoie ses émissaires pour enquêter sur les troubles du 15 août

Maniema : Kinshasa envoie ses émissaires pour enquêter sur les troubles du 15 août

La première équipe d'une commission d'enquête séjourne à Kindu depuis le mardi 22 septembre. L'annonce a été faite par le chef de l'exécutif provincial, Auguy Musafiri ce même mardi en provenance de Kinshasa où il a été convoqué par le vice-premier ministre, ministre de l'intérieur et sécurité. Elle vient d'enquêter sur les troubles qui se sont passés le 15 août dernier à l'occasion de l'ouverture de la session extraordinaire.

« Nous avons été appelés par la hiérarchie, moi et la présidente de l'Assemblée provinciale, après l'incident qui y a eu lieu. Nous avons eu beaucoup d'échanges avec les autorités, tout était fructueux. Il y à une commission du Gouvernement central qui arrive incessamment. Il y a même déjà deux personnes qui sont arrivées avec moi dans le même avion pour mener des enquêtes », a dit Auguy Musafiri Nkola.
 
Si le Gouverneur de province est de retour, la présidente de l'Assemblée provinciale par contre reste encore dans la capitale congolaise. De tous les échanges avec Albert Kankonde rien n'a jusque-là fuité à la presse.
 
Il sied de rappeler que lors de l'ouverture de la session extraordinaire, les tires nourris avaient entendus aux alentours du siège de l'Assemblée provinciale. C'était pour disperser un groupe de jeunes qui s'opposaient à cette session dont l'une des matières à traiter était la motion de défiance contre le Gouverneur Musafiri.  Ces troubles avaient occasionné la mort d'une personne et de plusieurs blessés, rappelons-le.
 
Tankas, depuis Kindu

E-mail