L'UNC repousse sa marche prévue le 21 août prochain

L'UNC repousse sa marche prévue le 21 août prochain

Le parti de Vital Kamerhe Union pour la nation congolaise (UNC) a reporté sa marche de soutien à son président incarcéré, prévue le vendredi 21 août, jour de la troisième audience à la cour d’appel de Kinshasa/Gombe. En lieu et place de la marche, le parti organise des « séances de prières » le 20 août. La marche est décalée au 24 août.

« Il est porté à la connaissance de tous les cadres, militants et sympathisants de l'Union pour la nation congolaise que la marche pacifique initialement prévue pour le vendredi 21 août est reportée au lundi 24 août. En lieu et place, la direction politique de l'UNC demande à tous les interfédéraux et fédéraux d'organiser des séances de prières en faveur de notre président national dans leurs sièges respectifs, le jeudi 20 août à partir de 18 heures », assure le communiqué de l’UNC signé par son secrétaire général intérimaire Aimé Boji.
 
L'ex-directeur de cabinet du président Tshisekedi a été condamné depuis le 20 Juin à 20 ans de travaux forcés, pour détournement des deniers publics destinés au programme des 100 jours. Il lui est également interdit d’accéder à tout mandat public, pendant les 10 années qui suivront la fin de sa peine de privation de liberté.
 
La rédaction

E-mail