RDC : A Sylvestre Ilunga Ilunkamba, les élus FCC se disent ouverts aux réformes électorales « dans le cadre institutionnel »

RDC : A Sylvestre Ilunga Ilunkamba, les élus FCC se disent ouverts aux réformes électorales « dans le cadre institutionnel »

Les délégués des députés du Front Commun pour le Congo (FCC) ont rencontré ce lundi 10 août le premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Ils lui ont soumis leur déclaration s’opposant à l’ouverture d’un éventuel dialogue sur les réformes électorales.

« Nous sommes venus remettre officiellement au premier ministre notre déclaration contre l’organisation d’un prétendu dialogue. Nous avons trouvé que ce dialogue prôné par certains de nos collègues et quelques membres de la société civile est inopportun », a expliqué le député Manara, président du groupe parlementaire PPRD à l’Assemblée nationale.
 
Pour être plus clair. « Nous comme députés, nous sommes ouverts et positifs pour que cette question autour de la matière électorale soit discutée au cours de la session parlementaire prochaine qui commencera d’ici à un mois. Le 15 septembre, il y aura ouverture de la session. Et cette question sera discutée au cours de la session. Le peuple congolais sera victorieux. » 
 
Ces derniers jours, des personnalités, 12 en tout, entre autres des députés nationaux, ont entrepris des consultations avec différentes forces politiques au sujet du consensus autour des réformes électorales. Le président congolais Félix Tshisekedi a été consulté  de même que d’autres acteurs de l’opposition et de la société civile. Elles comptent présenter le rapport de leur démarche au cours de la session parlementaire prochaine, celle de septembre.
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail