Goma : marche du FCC pour soutenir les institutions de la République

Goma : marche du FCC pour soutenir les institutions de la République

Les membres du Front commun pour le Congo (FCC) Nord-Kivu sont dans la rue ce samedi 25 juillet à Goma (Nord-Kivu).

Leur marche part du stade de l'unité et aura comme point de chute la tribune de l'ONC au centre-ville où un message de soutien aux institutions de la République sera lu à l'intention des manifestants.« Nous marchons pour soutenir les institutions de la République. Nous sommes en train d'installer la démocratie. Nous ne voulons pas que quelque chose glisse sur une dictature. Nous soutenons donc les institutions, en commençant par le Président de la République, élu démocratiquement, qui doit gérer le pays selon la constitution parce que nous sommes arrivés à une coalition comme voulu par le constituant », a expliqué, Ezechias Muhaya, à la tête de la délégation du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) Nord-Kivu.Au-delà du soutien aux institutions du pays et l’appel au respect de la constitution, les membres du FCC Nord-Kivu vont également manifester pour protester contre l'envahissement du territoire congolais par des forces étrangères.

LogoLicious 20200725 091421« Nous sommes au Nord-Kivu.On ne doit pas oublier que notre province est en proie à l’insécurité. Nous voulons demander à tous les Congolais et les Nord-Kivutiens en particulier de nous soutenir dans cette démarche parce que nous voulons dire non à cette énième incursion des troupes étrangères sur notre sol. Nous disons également non à la dépréciation de notre monnaie, parce que la vie se complique davantage. Nou appelons donc toutes les institutions à jouer chacune son rôle pour le bien-être des congolais », a ajouté M. Ezechias.

Signalons par ailleurs que la même manifestation prévue à Beni au nord de la province est annulée.A Kinshasa, le Front Commun pour le Congo avait marché ce jeudi 23 juillet pour "soutenir la constitution et les institutions de la République, promouvoir et défendre l’unité et la cohésion nationale et enfin, exprimer sa solidarité avec le peuple congolais qui souffre non seulement de la pandémie du covid-19 mais aussi d’une inflation galopante et persistante, de l’insécurité dans sa partie.

Fay


E-mail