RD Congo : « On a parlé de tout ce qui se passe actuellement dans le pays », Emily Maltman reçue par Shadary

RD Congo : « On a parlé de tout ce qui se passe actuellement dans le pays », Emily Maltman reçue par Shadary

Lundi 20 juillet, l'ambassadeur de la Grande Bretagne en République démocratique du Congo a été l'hôte du secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Emily Maltman et Ramazani Shadary, chef de l'exécutif national de la formation politique de Joseph Kabila, ont eu un tête à tête de plus d'une heure en présence du conseiller de madame l'ambassadeur et du secrétaire permanent adjoint du PPRD, Ferdinand Kambere.

Au menu, l'ambassadeur Maltman est allée rendre une visite de courtoisie à l'ancien candidat président de la République, à l'occasion de son accréditation il y a peu  en RDC par le Royaume uni, en remplacement de son prédécesseur.
 
L'occasion était fort belle pour les deux personnalités d'évoquer sans détour les questions de l'heure dans le pays et de construire une réflexion convergente sur l'avenir de la RDC, voulu par tous radieux.
 
« On a partagé sur la situation politique mais aussi la situation sur le COVID-19, la situation à l'est du pays. Donc on a parlé de tout ce qui se passe actuellement dans le pays. Et on a échangé sur les grands défis. J'ai assuré que la Grande-Bretagne va faire de son mieux pour aider la population congolaise. C'est important que tous les partis politiques prennent leur rôle et représentent la population, travaillent pour le meilleur avenir en faveur des congolais », a signifié Emily Maltman.
 
Ramazani Shadary a fait à l'intention de son hôte, le survol de la marche du pays jusqu'aux  dernières élections ayant débouché sur la coalition, avant de   préciser « que sans faille le PPRD, mieux le FCC dont il est parti phare, respecte ses engagements et souhaiterait que toutes les questions soient traitées dans le respect de la constitution et des lois de la République par toutes les parties prenantes de la coalition, dans le respect également des prérogatives constitutionnelles des institutions du pays. »
 
La diplomate britannique a en outre promis le soutien du Royaume uni son pays, aux institutions démocratiques en RDC où elle a entamé une tournée auprès des formations politiques sur les questions d'actualité au Congo Kinshasa.
 
Emily MALTMAN a été entre 2010 et 2011 le numéro 2 de l'ambassade britannique en RDC..
 
La rédaction

E-mail