Félix Tshisekedi nomme l’ex-avocat de son père à la tête de l’Agence de Prévention de Lutte contre la Corruption

 Félix Tshisekedi nomme l’ex-avocat de son père à la tête de l’Agence de Prévention de Lutte contre la Corruption

 

Créée par l’ordonnance présidentielle n°20/013 du 28 mars 2020, l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption(APLC) a désormais son coordonnateur. Il s’agit de Ghislain Kikangala, qui a été nommé dimanche 19 juillet par le Chef de l’État.
 
Âgé de 60 ans, il est avocat au barreau de Bruxelles en Belgique et diplômé de l’UC Louvain. Il avait notamment défendu la RDC à la Cour Internationale de Justice (CIJ) dans le procès contre l’Ouganda en 2005.
 
Combattant de première heure de l’UDPS, Maitre Kikangala a été durant plusieurs années avocat-conseil de feu Étienne Tshisekedi. Il est l’auteur de plusieurs articles scientifiques dont « les fonds vautours ».
 
Placé à la tête de l’APLC, une agence rattachée à la présidence de la République, il aura la tâche de permettre au Président de la République de lutter contre la corruption, la fraude et les anti valeurs.
 
Pour ce faire, il devra piloter et rendre effective la vision du Chef de l’État en matière de lutte contre la corruption et le renforcement des politiques de Prévention de cette anti valeur à l’égard des personnes chargées aussi bien de l’exécutif que du secteur privé.
 
LePouvoir/Alt
 

E-mail