A Beni, la marche de l'UDPS contre Malonda étouffée dans l'œuf

A Beni, la marche de l'UDPS contre Malonda étouffée dans l'œuf
La ville de Beni au Nord-Kivu comme presque toutes les autres villes du pays, n'a pas été épargnée le jeudi par la marche organisée par le parti politique Union pour la démocratie et le progrès social pour protester contre l'entérinement par l'Assemblée nationale de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.
 
Quelques militants de ce parti politique parmi lesquels le président et le vice-président fédéraux qui s'apprêtaient à démarré la marche ont été vite interpellés par les éléments de la police jusqu'à l'État major. Comme qui dirait la marche a été étouffée dans l'œuf.
Après cette interpellation, le reste de militants n'ont pas décéléré et ont tenté redémarré leur marche à partir de leur bureau fédéral.
 
Pacifique, le commandant PNC ville/adjoint en charge des opérations a pris le courage d'aller les sensibiliser en leur démontrant qu'ils n'avaient pas raison de manifester entant que parti au pouvoir. Séance tenante, le commandant de l'unité de la police GMI(Groupe Mobile d'intervention) est arrivé avec ses éléments pour, dit-il, aussi faire régner le calme. Sur place, l'officier s'est montré plus musclé. Une situation qui a faillit dégénérée mais qui a par la suite été maîtrisée.
 
Ce n'est qu'après ces étapes, qu'une délégation de 10 personnes s'est constituée afin d'aller lire et déposer le mémorandum au maire intérimaire de la ville de Beni.
 
Philémon Kachelewa, dépuis Beni

E-mail