Violant l'état d'urgence, les militants de l'UDPS convergent vers le palais du peuple

Violant l'état d'urgence, les militants de l'UDPS convergent vers le palais du peuple

Les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se dirigent vers le Palais du peuple, en guise de marche hostile aux institutions du pays, ce jeudi 09 juillet. La police, sans disperser les marcheurs en cette période d'état d'urgence, accompagne les marcheurs.

Cette manifestation vise entre autres à bloquer la désignation et l'enterinement de Ronsard Malonda comme candidat président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

 
Marchant, ils scandent des chansons hostiles à Ronsard Malonda.
 
Au niveau du Palais du peuple, la Police nationale congolaise a renforcé son dispositif sécuritaire aux alentours pour empêcher des éventuels troubles liés à cette marche. La veille, le gouvernement avait décidé de maintenir l'interdiction de tout rassemblement, conformément à l'état d'urgence sanitaire décrété par le président de la République. Ainsi, il avait décidé d'interdire toutes les marches prévues ce jeudi à Kinshasa. Une interdiction visiblement de façade.
 
La rédaction

E-mail