Face aux violences enregistrées à Kinshasa et à Lubumbashi, Félix Tshisekedi appelle au calme

Face aux violences enregistrées à Kinshasa et à Lubumbashi, Félix Tshisekedi appelle au calme

Le président congolais Félix Tshisekedi s'est enfin prononcé sur les violences de ce mercredi aux alentours du Palais du peuple. Dans un communiqué signé par son directeur de cabinet intérimaire Kolongele Eberande, il a  appelé au calme et a rappelé l'importance de ne pas porter atteinte aux institutions de la République.  

« Tout en respectant le droit constitutionnel de manifester, le chef de l’Etat condamne avec véhémence les violences et attaques perpétrées ce jour contre les personnes et leurs biens. Il en appelle ainsi au calme et au respect de la loi par tous », a t-il dit dans un message télévisé lu par Kasongo Mwema Yamba Yamba, son porte-parole.

Deux jours d'affilés, les militants de l'UDPS ont manifesté devant le Palais du peuple officiellement contre les propositions de lois initiées par deux élus du Front commun pour le Congo (FCC), Aubin Minaku et Garry Sakata. Les résidences de certaines personnalités proches de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila, entre autres Jean-Marie Kasamba et Ngoyi Kasanji, ont été saccagées. 

La rédaction


E-mail