L'Assemblée nationale maintient l'élection du premier vice-président pour ce vendredi

L'Assemblée nationale maintient l'élection du premier vice-président pour ce vendredi
Le bureau de l'Assemblée nationale a jugé, ce jeudi 11 juin, irrégulière et inconstitutionnelle la décision du Conseil d'État donnant raison au député national Jean-Marc Kabund sur sa démarche pour faire surseoir le processus electoral de son successeur, au poste  de  premier vice-président de la chambre basse, et se faire réhabiliter. Déchu de ce poste depuis le 25 mai dernier.
 
« Cette décision est inique, irrégulière et inconstitutionnelle. Elle a violé le droit de la défense et même la loi portant organisation des juridictions administratives », a fait savoir le bureau de l'Assemblée nationale. 
 
L'Assemblée nationale a par ailleurs maintenu son calendrier électoral pour le remplacement imminent du premier vice-président.
 
La rédaction 

E-mail