Empoisonnement du juge Raphaël Yani : l'UNC dénonce une campagne d'intoxication contre Vital Kamerhe

Empoisonnement du juge Raphaël Yani : l'UNC dénonce une campagne d'intoxication contre Vital Kamerhe

Le secrétariat général de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) a dans un communiqué dénoncé des critiques tendancieuses de la part de l'opinion politique, dirigées contre son président Vital Kamerhe et ses avocats, à la suite du résultat de l'autopsie faite sur la dépouille du juge Raphaël Yanyi, décédé le 27 mai dernier. 

Pour le secrétaire général de ce parti, il s'agit tout simplement d'une campagne d'intoxication contre Vital Kamerhe qui n 'y est pour rien. Tout en présentant ses condoléances à la famille du défunt,  l'UNC exige  des lumières sur cette mort et l'autopsie faite par un médecin légiste international.  Entre temps, elle se félicite du fait qu' en date du 29 mai, le porte-parole du Chef de l'État ait précisé sur les antennes de la Télévision nationale congolaise que quelques membres  du cabinet présidentiel étaient  décédés  dernièrement de suite du Coronavirus.
 
Moïse Babungi
 
 

E-mail