Pétition contre Kabund : Les députés FCC vont s'aligner derrière le mot d'ordre de leur autorité morale

Pétition contre Kabund : Les députés FCC vont s'aligner derrière le mot d'ordre de leur autorité morale

La pétition initiée par le député du parti de l'opposition MLC, Jacques Mamba, contre le premier vice-président de l'Assemblée nationale et cadre du parti présidentiel UDPS ne cesse de susciter des réactions. La première en date du 19 mai dernier est celle du concerné lui-même qui a dénoncé dans un point presse un prétendu « soutien » de la présidente de la chambre basse du Parlement, Jeanine Mabunda, à cette pétition. Alors qu'elle ne s'est nullement prononcée publiquement en faveur ou pas de cette pétition qui lance un processus de destitution du Kabund, se voulant neutre.

Un panel de jeunes du Kasai-Central avaient aussitôt fait une déclaration allant dans le sens de soutien à Jean-Marc Kabund et demandant au chef de l'État de dissoudre le Parlement congolais au cas où leur leader serait déchu de ses fonctions. De son côté,  la Ligue des femmes de la Dynamique Congo Uni (DCU) a, à travers maitre Arlette Odia, vice-présidente de cette organisation, soutenu, mercredi 20 mai, que Kabund  incarnait la confiance du peuple congolais à l'Assemblée nationale et qu'il fallait trouver une solution issue des négociations.  
 
Par contre, Lambert Mende, ancien ministre de l 'information et de la communication, cadre du Front commun pour le Congo (FCC), a laissé entendre dans une interview après la plénière de mercredi que les députés du FCC vont suivre le mot d'ordre de leur autorité morale, le jour du débat sur cette pétition dont la date sera fixée dans les tous prochains jours.
 
Moïse Babungi
 

E-mail