RDC : « Il n'a aucun sens de l'analyse politique », Lambert Mende trouve ridicule la démarche de Pascal Mukuna contre l'ancien président Kabila

RDC : « Il n'a aucun sens de l'analyse politique », Lambert Mende trouve ridicule la démarche de Pascal Mukuna contre l'ancien président Kabila

C'est ce mercredi que le prédicateur Pascal Mukuna doit répondre au mandat lui adressé par le Parquet près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe, à la suite d'une plainte déposée contre lui par madame Mamie Tshibola, veuve de Katsha, défunt collaborateur du prédicateur. Elle l'accuse de viol et menace de mort. Le député national Lambert Mende, intervenant un peu plus tôt sur une radio kinoise, est revenu par contre sur la démarche de monsieur Mukuna qui a déposé pour sa part une plainte contre l'ancien président Joseph Kabila. Pour l'élu, c'est tout simplement « ridicule. »

« Il m'a l'air d'avoir un sérieux problème d'équilibre mental, ça ne sert à rien que nous perdions notre temps. Parlons de choses sérieuses, nous avons de problèmes sérieux dans ce pays, s'il vous plaît. Ce n'est pas quelque chose de sérieuse. Et le problème sérieux maintenant c'est la pandémie du Coronavirus. Tous les restes c'est une farce. Quelqu'un qui a été propagandiste du FCC (Front commun pour le Congo, plateforme politique de Joseph Kabila, ndlr) et qui veut tout simplement approché le nouveau régime en oubliant que le nouveau président a fait une alliance avec le FCC. Ce n'est pas à cause de lui que l'alliance va être rompue. C'est vraiment ridicule, il n'a aucun sens même de l'analyse politique, c'est pourquoi il s'agite. C'est de la pure l'agitation qui nous amènera à rien. Donc je ne veux pas perdre mon temps avec ces bêtises comme ça », maugrée-t-il.
 
A propos principalement de sa plainte, l'ex-ministre de la communication enchaîne : « mais n'importe qui qui a étudié un peu le droit comprend qu'il n'y a aucune possibilité qu'il y ait la moindre suite qui soit donné à cette plainte. C'est clair. (...) C'est ridicule je vous dis, c'est quelqu'un qui n'a pas tous ses nerfs en place. »
 
Pascal Mukuna poursuivi pour viol, rétention illégale et menaces de mort, accuse le camp du prédécesseur du président actuel de manœuvrer pour étouffer ce qu'il appelle « éveil patriotique », se résumant à une chapelle d'attaques individuelles sur la personne de Joseph Kabila et sa famille biologique. Lors du dépôt de sa plainte contre le prédicateur, madame Mamie Tshibola a plutôt assuré aux médias d'être à la recherche de « ses droits » et qu'elle n'était soutenue par aucun homme politique.
 
TAD
 
 

E-mail