RDC : la demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe à nouveau rejetée par le Tribunal

RDC : la demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe à nouveau rejetée par le Tribunal

La decision est tombée ce mardi 12 mai. Le Tribunal de grande instance Kinshasa/Gombe s’est prononcée après 48 heures d'analyses sur les demandes de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe et de l'homme d'affaires libanais Samih Jammal.

La défense de Kamerhe souhaitait que leur client en détention préventive depuis début avril quitte la prison centrale de Makala, pour notamment se faire soigner et préparer sa défense dans le cadre du procès sur le détournement présumé des deniers publics dans le cadre du programme de 100 jours d'urgence du président de la République.
 
La décision tombe dans un contexte marqué notamment par l’établissement des listes des détenus qui pourront bénéficier d’une liberté  conditionnelle ou d’une liberté provisoire. Des cas pouvant être concernés par une éventuelle grâce présidentielle sont également sous études pour désengorger les prisons dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID-19.
 
La rédaction

E-mail