COVID-19 : le PPRD invite « tout le monde à soutenir les institutions de la République », la sensibilisation sur terrain est lancée

COVID-19 : le PPRD invite « tout le monde à soutenir les institutions de la République », la sensibilisation sur terrain est lancée

Ce dimanche à Kinshasa, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a lancé officiellement sa campagne de sensibilisation contre COVID-19, cette pandémie qui a fait une vingtaine de décès en République démocratique du Congo.

Ce fut précisément au siège de la fédération de Funa, au centre de la capitale, que le lancement a été fait, de manière « sobre », avec la participation de deux secrétaires permanents et quatre secrétaires exécutifs provinciaux.

« Ces mégaphones, lance-voix et t-shirt que l'on a toujours utilisés pour gagner les voix pendant la campagne, aujourd'hui, vous les utilisez pour sauver des vies », les mots, concis, de Ramazani shadary.

Lorsque la Cellule de communication du parti de l'ancien président explique : « au regard des dispositions pertinentes des statuts du PPRD, dont l'idéologie est la social-democratie avec comme valeur fondamentale la promotion de l'homme et le bien être social de la population, le secrétaire permanent du PPRD a lancé dimanche 12 avril 2020 au siège de la fédération de la funa dans la commune de Kalamu, la campagne de sensibilisation sur terrain des militants de son parti et de la population sur la menace de la pandémie du coronavirus et la nécessité de venir en appui aux mesures hygiéniques de prévention édictées par les autorités publiques et l'OMS. »

pprd 3Et de poursuivre, « ce message est lancé au nom du président national du parti Joseph Kabila qui invite tout le monde à soutenir les institutions de la République dans ce combat avec une ferme foi en Dieu. La sobre cérémonie organisée dans le respect des mesures du gouvernement a eu lieu en présence des deux secrétaires permanents et quatre secrétaires exécutifs provinciaux de Kinshasa. Des mégaphones et lance-voix, des T-shirt, des autocollants avec messages de sensibilisation et les gestes-barrières ont été remis aux animateurs du parti à Kinshasa. »

Une expérience qui pourrait être dupliquée en provinces, dans les prochains jours.

La rédaction


E-mail