ELU DU MONT AMBA, LOUIS D'OR BALEKELAYI DENONCE L'IRRESPONSABILITÉ DANS LES CAS D'ACCIDENTS ET CATASTROPHES

LOUIS D'OR BALEKELAYI

"Un très mauvais dimanche dans ma circonscription le 16 Février 2020. Un accident de circulation a fait environ 14 morts selon un bilan provisoire et plusieurs blessés internés aux cliniques universitaires où l'absence de sang a fait l'objet d'un appel sur les réseaux sociaux aux donneurs-hommes de bonne volonté pour sauver les survivants.

C'est plus qu'une honte", c'est en ces termes que l'honorable Louis d'or Balekelayi a réagi au drame dans une tribune parvenue ànotre rédaction à la suite de l'accident de l'avenue by pass vers le triangle de l'unikin.

Élu de Mont Amba qui attribue cette situation à l'irresponsabilité et au manque de sens d'anticipation des évènements dans le chef des autorités à différents niveaux et estime que TROP C'EST TROP. On ne peut pas laisser les choses se passer ainsi. Trop d'enquêtes dans plusieurs affaires sans suite, trop de condoléances qui ne remplacent pas des vies humaines perdues. Trop c'est encore Trop, répète cet élu qui se pose la question de savoir s'il y a des élus de cette circonscription qui siègent sans faire une seule déclaration sur ces événements, ironise-til philosophiquement.

Louis d'or Balekelayi rappelle à l'opinion kinoiise que plus ou moins 40 personnes sont mortes il y a près de deux mois à la suite des pluies dont plusieurs victimes ont été recensées dans le Mont Amba, son fief électoral. Leurs corps ont été gardés dans des morgues pendant plus d'un mois sans aucune explication comme si l'État n'avait pas de moyens pour les enterrer aussi vite. Plus grave encore, selon les témoignages reçus de ses électeurs, les familles de ces victimes n'ont jamais été indemnisées par les autorités comme promis tambour battant. Voilà, conclut l'honorable Louis d'or Balekelayi qui pousse à conclure que ces enquêtes sans suite et la mauvaise gestion sans anticipation des évènements dénote de l'irresponsabilité. Et les sanctions devraient être prises à l'endroit des auteurs directs et indirects de ces événements si nous devons redevenir un État. Que fait la police de roulage sur les artères de la ville quand ces camions sans freins circulent librement ? Mais pour rançonner les conducteurs des véhicules même en ordre, cette police de roulage est championne. Encore de l'irresponsabilité Collective, martelle l'honorable Louis d'or Balekelayi qui appelle les électeurs du Mont Amba à sanctionner les soit disant élus de cette circonscription aux prochaines élections face à leur passivité-irresponsabilité.

TRIBUNE.


E-mail