×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 652

Tragédie de Matadi Kibala : Dieudonné Nkishi déplore l’hypocrisie des autorités congolaises

 Tragédie de Matadi Kibala : Dieudonné Nkishi déplore l’hypocrisie des autorités congolaises
Par Héritier Lelo 
 
 
Suite à une tragédie de ce matin à  Matadi kibala, le Président du parti Congo positif,  Dieudonné Nkishi déplore l’hypocrisie de ceux qui semblent s’émotionner autour de cette situation.
 
"Les mots ne sont pas éloquents pour traduire l’émotion et la colère qui m’anime en ce moment suite à la tragédie de Matadi Kibala. Il s’agit d’une situation dramatique qui met à nue le désordre entretenu par l’Etat et ses démembrements qui, depuis un temps, créent des conditions des morts et refusent de regarder leurs responsabilités en face"
  
Selon le Président  du Congo Positif estime que    ce pays où toute parcelle de pouvoir est utilisée plutôt pour chercher l’argent que de respecter les normes.
 
"Comment s’étonner qu’une telle tragédie ne puisse pas s’abattre sur des paisibles citoyens ? À Matadi Kibala où le marché est sur la chaussée utilisée à outrance par des poids lourds et des véhicules de toutes calibres, qu’attend-on pour prendre des mesures et sécuriser les gens ?".
 
Pour lui Cette tragédie met en lumière l’absence de l’Etat quand il faut sécuriser les populations et sa présence uniquement quand il faut prendre aux gens de l’argent. Dans ce marché de Matadi Kibala, on y prélève chaque jour de l’argent auprès des vendeurs. 
 
"Où va cet argent ? Pourquoi cet argent perçu depuis des décennies ne peut-il pas servir à construire un marché sécurisant pour le peuple ?
Vous verrez dans ce pays où l’argent vaut plus les vies humaines, aucune responsabilité ne sera établie et si ces morts ont de la chance, ils auront juste droit à une fausse commune et leurs familles n’auront droit à aucune indemnisation. C’est ce qui se passe dans un pays où les dirigeants aiment l’argent plus que le peuple".
 
"Ma colère ne doit pas m’empêcher de présenter mes condoléances à toutes ces familles éplorées et bon appétit à tous ceux qui, placés dans les pouvoirs d’Etat ont préféré gagner de l’argent que de sécuriser le peuple de Matadi Kibal", a-t-il conclu.

E-mail
Image
Image

Bi-hebdomadaire d'informations et d'analyses politiques(Groupe de Presse LD MULTIMEDIA). Editeur Responsable Louis d'or BELEKELAYI

Recevez notre lettre d'Information

Restez informés de notre actualité

Utilisateurs