Kengo Wa Dondo soumet à Modeste Bahati le cas de ses arriérés en tant qu’ancien Premier ministre et président du Sénat

Kengo Wa Dondo soumet à Modeste Bahati le cas de ses arriérés en tant qu’ancien Premier ministre et président du Sénat

L’actuel président du Sénat Modeste Bahati a rencontré son prédécesseur Léon Kengo Wa Dondo le vendredi 22 octobre dans sa résidence située au bord du fleuve Congo. Les deux personnalités ont évoqué les questions liées aux avantages accordés aux anciens présidents de la chambre haute du Parlement ainsi que la vie politique du pays.

« Nous avons parlé d’abord de la marche du pays. Nous avons ensuite abordé les problèmes qui me concernent personnellement et nous avons terminé par nous saluer», a dit Léon Kengo wa Dondo.
Pour sa part, l’actuel président du Sénat a déclaré que c’est une visite de réconfort en promettant à son interlocuteur son implication pour décanter la situation des arriérés de Kengo Wa Dondo.
 
«Comme vient de le dire le président honoraire du Sénat et ancien ancien Premier ministre, il était question que nous puissions d’abord nous saluer et également aborder certaines questions liées à la vie politique du pays. Pour dire vrai, il s’agissait des droits de mon prédécesseur qui, jusqu’ici, ne sont pas payés. Donc en tant qu’en ancien Premier ministre et président du Sénat, il a droit à ses arriéréses reconnus par la loi. C’est pour cette raison que je venais le réconforter pour lui dire que nous nous impliquons pour la suite de ce problème», a indiqué Bahati Lukwebo.
 
C’est depuis le 27 juillet 2019 que Léon Kengo Wa Dondo a été remplacé par Reymond Tshibanda à la tête du Sénat. Il faut noter que l’article 19 de la loi du 26 juillet 2018 portant statut des anciens présidents de la République élus, fixe les avantages à accorder aux anciens chefs des corps constitués dont les anciens présidents du Sénat, de l’Assemblée nationale et le Premier ministre pour préserver la dignité liée à ces fonctions.
 

E-mail