En Ituri, un élu provincial condamné pour « rébellion » contre l'état de siège

En Ituri, un élu provincial condamné pour « rébellion » contre l'état de siège

Pour rébellion contre l'état de siège, trafic d’influence et imputation dommageable, le député provincial Hubert Berocan a été condamné par le Tribunal militaire de garnison de l'Ituri à un an de prison dans la soirée de jeudi, à la suite d'un procès en flagrance.

L'élu provincial, bien qu'ayant perdu ses immunités en cette période d'état de siège dans la province du Nord-Kivu et de l'Ituri proclamé depuis le 06 mai dernier par le président Tshisekedi, mesure qui interdit toute activité politique notamment aux députés provinciaux, s'est présenté lors d'une cérémonie de remise des matériels informatiques aux écoles publiques tôt dans la journée du même jeudi. Il a dit vouloir exercer « le contrôle citoyen », s'assurer que la dotation du gouvernement central n’a pas pris une mauvaise direction.

Sur ordre de la hiérarchie provinciale, il a été appréhendé. Puis condamné tard dans la soirée. Ayant perdu des immunités parlementaires, les élus de ces deux provinces sous état de siège sont poursuivables devant les juridictions militaires, celles civiles étant suspendues dans ce contexte aussi particulier.

La défense a cinq jours pour interjeter appel contre ce verdict.

Tony-Antoine Dibendila


E-mail