BAS UELE: CAROLE AGITO FAIT UNE DÉMONSTRATION DE FORCE A BUTA

BAS UELE: CAROLE AGITO FAIT UNE DÉMONSTRATION DE FORCE A BUTA

C’est une Carole Agito reconnaissante qui a foulé le sol de ses ancêtres mardi 24 août 2021 par l’aéroport national de Buta, dans les Bas-Uélé. «Je suis venue dans le cadre de mes vacances parlementaires pour dire merci à la population qui, à travers ses prières, a permis mon élection tour à tour au Sénat et à la questure de cette institution. Je prendrais le temps d’expliquer à la population l’engagement du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travailler pour la restauration de l’autorité de l’État et la sécurité sur l’ensemble du territoire national», a-t-elle déclaré peu après son arrivée.

À sa descente de l’avion, Agito a été accueillie par les autorités politico-administratives et coutumières, les membres du Conseil provincial de sécurité et d’une foule composée des habitants de Buta et de l’ensemble des territoires venus lui dire merci pour ses diverses actions en leur faveur. Après son accueil à l’aéroport Zega de Buta, la sénatrice Carole a été saluée sur le long de son parcours jusqu’au stade Monzikatebe où elle a communié avec plus de 13.000 personnes, toutes avec des masques offert par sa fondation.

La cérémonie du stade finie, Carole Agito, accompagnée de Ruth Baduli, gouverneur a.i du Bas-Uélé, du Comité provincial de sécurité, des évêques du diocèse de Buta et de la population, s’est dirigée au rond-point Cinquantenaire pour l’inauguration et la remise officielle du dispositif d’éclairage public à base d’énergie solaire au profit de la population. Ici, 5 km de voirie de la ville de Buta, partant du boulevard Lumumba à la rive gauche sont éclairés depuis ce mardi 24 août 2021, pour la première fois depuis le départ du Maréchal Mobutu.

Agito et son Bas-Uélé

Entre Agito et le Bas-Uélé, c’est un amour qui date. Il a pris racine dans le fin fond de la relation de ses parents avec leurs origines. Carole Agito doit tout à son Bas-Uélé natal qui l’a vue naître, apprendre ses premiers mots, grandir et s’épanouir. 

Après le démembrement de la grande Province Orientale, la fille, la grande dame, la digne sénatrice a décidé au travers de sa fondation, d’agir pour le bien-être de la population du Bas-Uélé. Depuis, elle multiplie des actions au bénéfice de ses frères, partant de la construction du marché moderne «Carole Agito», construit il y a plusieurs années, de la radio communautaire pour informer, former et divertir la population, en passant par le lancement de l’éclairage public à Buta, l’engagement de Carole Agito reste intact pour l’intérêt de ses frères. 

Asseoir la vision de l’Union sacrée

Après la décision du Chef de l’État de mettre en place l’Union sacrée de la nation pour se mettre au service du peuple, après les élections du bureau du Sénat, Carole Agito travaille aux côtés de Félix-Antoine Tshisekedi, elle mouille sa chemise pour asseoir cette vision et matérialiser le programme du «Peuple d’abord!», avant d’aborder victorieusement les élections de 2023 sous la conduite de Félix Tshisekedi.

Ses proches assurent que «toutes les œuvres de l’honorable Agito s’inscrivent dans le cadre du soutien aux actions du Chef de l’État pour un quinquennat réussi afin de négocier avec arguments le virage de 2023 et faire réélire le Chef de l’Etat haut les mains dans le Bas-Uélé avec une majorité confortable au Parlement».


E-mail