Les USA s’engagent à soutenir les efforts de liberté de la presse en RDC

Les USA s’engagent à soutenir les efforts de liberté de la presse en RDC

La sous-secrétaire adjointe américaine chargée du Bureau de la démocratie, des droits humains et du travail a fait cette déclaration, à l’issue de sa visite à Kinshasa, capitale de la RDC, où elle a pris part au dialogue RDC-USA sur les droits humains, dans le cadre du renforcement d’un partenariat privilégié pour la paix et la démocratie.

Lisa Peterson a salué les efforts fournis par le pays pour améliorer la situation de droits de l’homme, tout en soulignant que beaucoup reste à faire dans ce domaine pour faire respecter comme il se doit les droits humains et que la population puisse en bénéficier effectivement.

Voilà pourquoi, les USA et la RDC sont d’accord pour renforcer leur partenariat dans le cadre de l’amélioration de la liberté de la presse. « Nous nous sommes engagés à accroître notre coopération pour répondre aux inquiétudes persistantes relatives à la liberté de presse. Les USA appuient aussi activement les réformes législatives visant à protéger la liberté d’expression en RDC, y compris l’accès à la loi sur l’information publique, la décriminalisation des délits de presse dans la Loi sur la liberté de presse de 1996, ainsi que la protection de la liberté d’expression et du droit de manifester sans être arbitrairement arrêté », a fait savoir la haut fonctionnaire américaine.

La dépénalisation des délits de presse demeure un débat d’actualité en République démocratique du Congo. Chaque année, des journalistes sont poursuivis sur le plan pénal à cause de leurs publications. Ce qui, selon les associations de défense des droits humains et des droits des journalistes, freine considérablement la liberté de la presse et la démocratie.

Lors de ce dialogue entre les deux pays, Mme Peterson a annoncé l’octroi d’un nouvel appui financier et technique de son pays à la RDC ainsi que l’élargissement des projets déjà en cours d’exécution pour améliorer les performances de la RDC en matière de droits de l’homme.

Cet élargissement concernera aussi le programme de développement du secteur des médias que l’USAID met en oeuvre afin de permettre que la communication envers le public et le dialogue sur les réformes électorales et le prochain scrutin soit renforcée.


E-mail