RD Congo : la question du Tribunal pénal international refait surface dans le Kasaï Central

RD Congo : la question du Tribunal pénal international refait surface dans le Kasaï Central

La création du Tribunal pénal international pour s'occuper des massacres commis en RDC, mais aussi dans l'espace Kasaï au centre du pays entre 2016 et 2017 à la suite du conflit Kamuina Nsapu, voilà la volonté qu'expriment les victimes de cette guère identifées dans les différents endroits tels que la commune urbano-rurale de Nganza, la cité Mulolbodi près de l'aéroport, Tshisuku dans le territoire de Kazumba, ou encore à Dibaya épicentre dudit conflit, à Kamonia dans le Kasaï, à Mukuandjanga, à Tshikapa et ailleurs...

Au cours de son exposé dans « la Première semaine des victimes de la région du Kasaï », organisée lundi 08 Mars par la Société congolaise pour l'Etat de Droit, une organisation de la société civile, que dirige le Bâtonnier Dominique Kambala Nkongolo, le professeur Bertin Beya Malengu a basé son message sur la nécessité de créer un Tribunal pénal international pour la RDC, en rappelant les crimes graves qui appellent à une justice spéciale internationale, notamment les massacres de Kasaïens au Katanga où plus de 250.000 hommes, femmes et enfants ont péri. Aussi le récent conflit Kamuina Nsapu.

Pour le professeur Beya, il y a vraiment urgence de créer un Tribunal pénal international pour la RDC, en vue de mettre fin à l'impunité des auteurs qui se trouvent parmi les hauts gradés. Cette exigence de la mise en place d'un mécanisme de justice internationale appropriée est le vœu émis par toutes les victimes qui attendent voir la justice réparer les injustices qu'elles ont subies.

Les responsables d'actes de violation grave des droits de l'homme doivent être sévèrement punis en vue de permettre aux victimes de connaître justice, vérité et réparation,a renchérit le professeur.

Les activités du Forum sur la première semaine des victimes de la région du Kasaï débuté par une messe de recueillement à la paroisse Sainte Thérèse de Nganza, avant les travaux proprement dits du Forum qui ont commencé ce 10 Mars et se poursuivront jusque Jeudi 11 Mars.

Espérant Daniel Kambulu, dépuis Kasaï Central


E-mail