RD Congo : En coordonateur, Martin Fayulu veut mettre hors de Lamuka, Katumbi et Bemba [communiqué]

RD Congo : En coordonateur, Martin Fayulu veut mettre hors de Lamuka, Katumbi et Bemba [communiqué]

L'actuel coordonateur du présidium de la plateforme d'opposition Lamuka, Martin Fayulu, vient de demander aux deux autres principaux leaders de cette coalition Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, dans un communiqué publié ce mercredi, de « tirer les conséquences qui s'imposent » au regard de leurs conduites.

« Les absences répétées aux réunions de Lamuka par Monsieur Bemba et Monsieur Katumbi et leurs attitudes tendent non seulement à paralyser le bon fonctionnement de la coalition mais aussi démontrent clairement le peu d'intérêt qu'ils accordent désormais à la coalition Lamuka », peut-on lire dans ce communiqué reçu ce jour par votre rédaction.

Qui poursuit en conclusion, « il est de notoriété publique que Monsieur Bemba et Monsieur Katumbi se sont activement investis et engagés dans la création de l'Union sacrée et se sont donc déliés de leurs engagements pris dans le cadre de la coalition Lamuka. Par conséquent, étant donné que, d'une part, une personne, un parti ou un regroupement ne peut appartenir à la fois à deux organisations politiques aux visions différentes et/ou contradictoires et, d'autre part, Monsieur Bemba et Monsieur Katumbi se sont écartés de l'objectif fondamental et de la vision de Lamuka, ils doivent tirer les conséquences qui s'imposent. »

En effet ces derniers mois, les deux personnalités connues de l'opposition se sont sensiblement rapprochées du président Tshisekedi, depuis sa mise en branle de la coalition au pouvoir FCC-CACH, les consultations organisées et l'appel à la création de l'Union sacrée, une dynamique politique de gouvernance dont la mise en place sera effective après l'entrée en fonction d'un nouveau gouvernement, l'actuel mis au banc.

L'ex-candidat à la présidentielle de 2018 informe donc l'opinion de l'éloignement de ses partenaires, qu'il appelle de manière diplomatique à quitter la plateforme de l'opposition Lamuka.

Tony-Antoine Dibendila


E-mail