QUAND L'ELU PPRD DE RUTSHURU, F.NZEKUYE TACLE LES TRAVERSANTS DE L'USN.

QUAND L'ELU PPRD  DE RUTSHURU, F.NZEKUYE TACLE LES TRAVERSANTS DE L'USN.

«Ma candidature a été présentée par mon parti. Ma caution a été payée par mon parti. Ma campagne électorale a été financée en partie par mon parti. Je suis le fruit des voix de la liste de mon parti obtenues par moi et mes colistiers, et bénéficiant des voix de tous les candidats de mon parti sur toute l’étendue du pays, grâce au seuil obtenu», se justifie cet élu du peuple

Ils sont rarissime en RD-Congo. On la croyait même totalement introuvable cette race d’homme d’Etat constant et reconnaissant au pays de Lumumba et de M’Zee Kabila. Mais le bon Dieu, dans sa miséricorde, la conserve encore dans les montagnes du Nord-Kivu. Le député national François Nzekuye, parce que c’est de lui qu’il s’agit, est l’un de ces élus qui se distinguent par leur éthique politique. Devant l’ouragan qui frappe à la porte de l’Assemblée nationale, il préfère garder son maillot du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD- sur la liste de qui il a été élu.

«Je suis un homme sérieux, respectueux de mes engagements. Je n’ai pas été élu indépendant», explique-t-il dans son hymne à l’éthique politique. En réalité, la reconnaissance de François Nzekuye dépasse tout entendement au regard de l’orgueil de certains acteurs politiques. Très humblement, il reconnait être le fruit de son parti et des voix de la liste de sa formation politique, le PPRD. «Ma candidature a été présentée par mon parti. Ma caution a été payée par mon parti. Ma campagne électorale a été financée en partie par mon parti. Je suis le fruit des voix de la liste de mon parti obtenues par moi et mes colistiers, et bénéficiant des voix de tous les candidats de mon parti sur toute l’étendue du pays, grâce au seuil obtenu», ne cesse-t-il de le clamer orbi et urbi. François Nzekuye est une race rare dans le microcosme politique RD-congolais. Il refuse de se métamorphoser parce que fier d’être PPRD et d’appartenir à la famille politique FCC.

Dans sa leçon, l’élu du territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu reste sincère et franc avec ceux qui ont apporté un plus pour son élection. Il refuse même de les désorienter, les flouer au prix d’un intérêt partisan. «Je ne peux pas donc les escroquer en disposant de leurs voix à ma guise jusqu’à la fin du mandat. Je suis député PPRD, de la famille politique FCC et le demeurerai quoi qu’il m’en coûte», a conclu ce grand tribun et auteur de l’hymne à l’éthique politique en RD-Congo.

Dans le cadre de la reconfiguration de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale, plusieurs députés PPRD, ont franchi le Rubicon. Ils ont adhéré à l’Union sacrée de la nation, une nouvelle coalition initiée par le Chef de l’Etat après avoir dissout la coalition au pouvoir FCC-CACH.

Puisque la déclaration d’appartenance à la majorité ou à l’opposition se fait une fois durant tout le mandat et ce au début de la législature, l’élu de Rutshuru préfère garder ses couleurs initiales et refuse de souffrir le chaud et le froid ou alors d’être chauve-souris. «Je suis élu PPRD, je le demeure jusqu’à la fin de la législature», dit-il.

Le Pouvoir/A.N


E-mail