Majorité parlementaire : Joseph Kabila prépare une contre-offensive

Majorité parlementaire : Joseph Kabila prépare une contre-offensive

C'est le sentiment qui se propage désormais dans la famille politique de l'ancien président Joseph Kabila, qui a tenu une réunion sensible mercredi dans sa ferme privée de Kashamata dans le Haut-Katanga, où il sejourne. Depuis la rupture de la coalition au pouvoir FCC-CACH déclarée par son successeur Félix Tshisekedi et la chute du bureau Mabunda à l'Assemblée nationale, la frustration a élu domicile dans sa famille politique le Front commun pour le Congo (FCC).

Le doute sur l'avenir, marqué par des départs pour l'Union sacrée du président Tshisekedi, qui souhaite rebâtir les cartes pour renverser la majorité parlementaire considérée comme tenue par son prédécesseur.

Joseph Kabila vient de mettre en place une cellule de crise, annonce nos confrères de Jeune Afrique. « Il n’y a pas vacance à la Coordination du FCC... La Commission ad hoc mise en place par la Conférence des présidents avait pour mission de recueillir les avis et considérations des députés sur la destitution du Bureau de l'Assemblée nationale », veut éclairer le FCC Constant Mutamba.

La présidence de cette commission de crise est assurée par l'ancien ministre des Affaires étrangères Raymond Tshibanda, avec comme vice le député national et président du groupe parlementaire PPRD et alliés Didier Manara. Liliane Mpande est rappoteur et l'ex-ministre des droits humains Marie-Ange Mushobekwa retenue comme questeure.

Felix Kabange Numbi, Didace Pembe, Elysée Minembwe, François Nzekuye, Fidèle Likinda Bolom'elenge, Patrick Bologna, Jean Ilongo Tokole et Didier Manzenge, forment la liste des membres.

Lors de la réunion, Joseph Kabila s'est fait accompagné de l'ancien vice-ministre des congolais de l'étranger Antoine Boyamba, de l'ancienne journaliste devenue sa conseillère en communication Barbara Nzimbi, du diplomate Barnabé Kikaya Bin Karubi et de Lubunga Byaombe, détaillent certaines sources.

Cette cellule a plusieurs missions dont la résolution de la crise au sein du FCC, la mise en place des nouvelles stratégies pour affronter et espérer remporter les prochaines batailles... surtout qu'une pleinière extraordinaire qui sera présidée par le Bureau d'âges, avec pour ordre du jour l'élection du nouveau Bureau définitif, est prévue pour le 05 janvier 2021 à l'Assemblée nationale. Une lutte atroce autour de la majorité à la chambre basse est en vue.

Tony-Antoine Dibendila


E-mail