L'opposant Martin Fayulu s'adressera à la nation, en tant que « président élu »

L'opposant Martin Fayulu s'adressera à la nation, en tant que « président élu »

C'est le secrétaire général de son parti ECIDE Devos Kitoko qui l'a annoncé mercredi 23 décembre dans les médias. L'opposant et candidat malheureux à la dernière présidentielle continue de revendiquer la victoire, deux ans après.

« A la fin de cette année, le président élu Martin Fayulu va s’adresser à la nation congolaise pour fustiger notamment cette aventure de l’Union sacrée de Tshisekedi », a assuré Devos Kitoko.

Qui est revenu par la suite à ces élections de 2018, dont il considère que la victoire de son leader Martin Fayulu a été « volée », accusant par là l'ancien président Joseph Kabila et l'actuel Félix Tshisekedi.

A l'issue des compétitions électorales de 2018, une nouvelle configuration politique avait vu le jour, la coalition FCC-CACH, qui à ces jours la déclaration de rupture unilatérale du président Tshisekedi a remis en cause l'efficacité du gouvernement issu de cette coalition.

Il a, il y a très peu, annoncé la nomination d'un informateur pour requalifier la majorité parlementaire qui était jusque-là détenue par ses désormais ex-partenaires du FCC de Joseph Kabila.

La rédaction


E-mail