Thomas Luhaka réaffirme son appartenance au FCC

Thomas Luhaka réaffirme son appartenance au FCC

C'est une sorte de crise que vit la plateforme politique Front commun pour le Congo (FCC), après la décision unilatérale prise par le président Tshisekedi, numéro un de la plateforme Cap pour le changement CACH, de mettre un terme à la coalition au pouvoir FCC-CACH. Certains cadres préfèrent migrer vers l'Union sacrée de Félix Tshisekedi. Thomas Luhaka, son parti et son regroupement politique, dans un communiqué de presse lu ce lundi par votre rédaction, renouvellent leur appartenance au FCC.

« Le Bureau politique du Mouvement Libéral, ML en sigle, élargi aux élus nationaux et autres hauts cadres du parti, s'est réuni ce mercredi 16 décembre 2020 autour de l'honorable Thomas Luhaka Losendjola, autorité morale du parti et du regroupement politique Action dans l'unité (ADU). Après avoir analysé la situation politique du pays, et les questions de l'heure, le bureau politique du ML, sous l'autorité de l'honorable Thomas Luhaka réaffirme son engagement à mener le combat de l'émergence d'un Congo fort et prospère au sein du Front commun pour le Congo (FCC) », peut-on lire.

De poursuivre, « ainsi, convaincu de la justesse de cette option, les élus nationaux ainsi que les hauts cadres, au nom du parti, renouvellent leur attachement aux idéaux et orientations du FCC, sous le leadership du sénateur à vie, Joseph Kabila. »

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire Thomas Luhaka se veut donc « constant », assure la note, au regard des départs qu'enregistrent ces jours la famille politique de l'ancien président Joseph Kabila. L'un des derniers à signaler son départ et annoncer son intégration à l'US, le gouverneur Lubamba de Lomami.

Tony-Antoine Dibendila


E-mail