Marie-Olive Lembe s'incline sur la tombe du Général Delphin Kahimbi à Kalehe

Marie-Olive Lembe s'incline sur la tombe du Général Delphin Kahimbi à Kalehe

Après 48 heures passées dans la ville de Bukavu, Marie-Olive Lembe Kabila a quitté le chef-lieu de la province Est-congolais du Sud-Kivu en début d'après-midi de ce mardi, pour Goma, au Nord-Kivu, dans la même partie du pays.

Sur son paisible parcours sur le vaste lac Kivu, elle s'est arrêtée dans le village de Kinyezire, localité de Bubale 2, groupement de Mbinga-Nord dans l'immense territoire de Kalehe à 115 km de Bukavu. Après avoir été accueillie par la population du coin qu'elle a remerciée pour l'hospitalité, elle a circonscrit l'objet de sa visite, à savoir pleurer avec la famille du feu Général Kahimbi en deuil.

Elle s'est rendue ensuite sur la tombe du defunt et y a déposé une gerbe de fleurs en guise d'hommages posthumes à sa mémoire pour les loyaux services rendus à la Nation. Dans son oraison funèbre bien pathétique, elle a salué le combat de l'illustre disparu pour son combat.

Ce, avant de lâcher sous le coup de l'émotion : « Delphin Kahimbi, Mon Général, te voilà ici dans les terres de tes ancêtres où tu repose à jamais. Tu as mené le bon combat pour la défense de l'intégrité territoriale de notre pays. Malheureusement tu n'as achevé le combat. Si ta mort est naturelle, que la gloire soit rendue à celui qui donne et qui reprend, le Dieu Tout Puissant. Mais s'il y a la main humaine derrière ta disparition, je parle à ton esprit, que cette main manque la paix sur cette terre des hommes et que Dieu divine vange ta mort... »

Le feu Général Kahimbi alors qu'il était chef d'État-major Adjoint en charge des renseignements militaires, est décédé le 28 Février 2020 et plusieurs versions sur cette mort n'ont pas encore été élucidées à souhait. L'instruction sur sa mort se poursuit, explique renseignent plusieurs sources au sein de la justice militaire.

La rédaction


E-mail