En RD Congo, les visites des autorités militaires étrangères se poursuivent

En RD Congo, les visites des autorités militaires étrangères se poursuivent

Après la reprise de la coopération militaire entre la RD Congo et les États-Unis d'Amérique, le président Tshisekedi vient de renforcer celle avec l’Égypte. Des hautes autorités militaires égyptiennes ont été reçues mercredi par Félix Tshisekedi à Kinshasa. Ce, en pleine crise politique caractérisée entre autres par la méfiance intense entre les partenaires de la coalition au pouvoir, FCC-CACH.

C'était au Palais de la Nation, siège des bureaux officiels du président congolais, qu'une forte délégation des officiers généraux de l'armée égyptienne venue du Caire a été reçue.
 
Présentés au chef de l'Etat congolais par le Chef de l'état major général des FARDC, le général Mbala Musiense, ces officiers généraux représentant les différentes branches de l'armée égyptienne sont venus transmettre un message du président Abdel Fatah Al Sisi au président congolais et échanger avec lui sur la redynamisation de la coopération militaire qui lie les deux États.
 
L'Égypte est, en effet, un partenaire traditionnel de la RDC, a indiqué le général Mohamed Hegazy, chef de cette délégation. Ce dernier s'est abstenu de livrer « des plus amples détails sur la forme que devrait prendre cette coopération militaire », a souligné la presse présidentielle. Toutefois, Félix Tshisekedi souhaite que le Congo se rapproche sérieusement de l'axe militaire américain en Afrique, dont fait partie l'Egypte.
 
La rédaction

E-mail