Félix Tshisekedi annonce la création prochaine d'une Union sacrée de la Nation

Félix Tshisekedi annonce la création prochaine d'une Union sacrée de la Nation

Le discours attendu du président congolais Félix Tshisekedi a été hautement politique. Ce vendredi dans la soirée, il a enfin livré ce que beaucoup répétait dans les milieux VIP, « un large consensus » sur des questions de l'heure. Son annonce principale, le début des consultations des leaders politiques et sociaux les plus représentatifs, pour ensuite créer ce qu'il appelle "l'Union sacrée de la Nation".

Dans son discours d'à peine une dizaine de minutes, moulé dans son costume bleu ciel rayé, d'un ton menaçant et parfois autoritaire, il dit se baser sur le principe « le salut du peuple est la loi suprême » pour aller vers son « Union sacrée de la Nation. »
 
« Malheureusement, près de deux ans après, les divergences qui persistent entre les parties signataires de l'accord, plombent les espoirs pour le développement », regrette-t-il.
 
Quand il poursuit, « l'État de droit que nous voulons, vient d'être conforté par le prestation de serment de trois juges de la Cour constitutionnelle (...)
Le peuple n'accordera aucun pardon à ceux qui constituent des entraves au progrès. »
 
Émettant enfin son désir d'ouvrir une nouvelle page politique : « J'ai décidé d'entamer dès la semaine prochaine, une série des contacts visant à consulter les acteurs politiques et sociaux pour créer une Union sacrée de la Nation. »
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail