RDC : les forces de sécurité interceptent 9 colis de coltan à Bweremana au Nord-Kivu

RDC : les forces de sécurité interceptent 9 colis de coltan à Bweremana au Nord-Kivu

Les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo ont intercepté, le 26 septembre 2020, 9 colis de coltan à Bweremana dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

L’auteur de la fraude minière tentait, à coup sûr, une traversée de contrebande sur le lac Kivu vers la province du Sud-Kivu ou le Rwanda voisin.

Selon le porte-parole de la 34ème région militaire, l’armée est déterminée à participer à la lutte contre la fraude minière au Nord-Kivu.

 Nous continuons à garder une vigilance tous azimuts. Nous sommes arrivés à mettre la main sur 9 colis de minerais dont le propriétaire a pris fuite. Nous avons récupéré les gens qui étaient là sur place. C’est ça le souci du nouveau commandant de la 34ème région militaire qui s’implique dans la lutte contre le trafic des minerais”, dit-il.

Depuis que la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) a renforcé ses contrôles aux différents postes frontaliers, les fraudeurs cherchent à contourner les dispositifs en se frayant de nouveaux chemins de contrebande. Mais sans compter l’engagement du Gouvernement provincial du Nord-Kivu à barrer la route à la fraude minière.

Le ministre provincial des mines, David Kamuha, se félicite du coup de filet des éléments de Forces armées de la République démocratique du Congo. ”Les minerais ont été saisis vers Bweremana avec le concours des forces de l’ordre que nous remercions infiniment au nom du Gouverneur de province”, affirme-t-il. Avant de poursuivre : ” peut-être les colis auraient pris la destination du Sud-Kivu ou du Rwanda, personne ne sait répondre à ça, le plus important est que les services de sécurité les ont interceptés”.

Signalons que les colis récupérés sont entreposés au Gouvernorat de province dans un container installé par la Commission Nationale de Lutte contre la Fraude Minière (CNLFM).

Le ministre provincial des mines a indiqué que ces colis seront remis dans le circuit normal de commercialisation.

« Nous allons les remettre dans le circuit normal de commercialisation dès que toute la procédure sera respectée. Nous voulons dire à tous ceux qui sont en train de frauder que le gouverneur de province, l’ensemble de son Gouvernement et tous les services de l’État concernés sont déterminés à mettre fin à la fraude et la contrebande minière », a martelé David Kamuha.

La province du Nord-Kivu a enregistré récemment plusieurs cas d’interception des minerais de contrebande en partance pour le Rwanda voisin au niveau de la Grande Barrière à Goma.

 

LePouvoir/Z.E


E-mail