Kinshasa : « ROAD BLOC », une opération policière anti-banditisme expliquée par le gouvernement

Kinshasa : « ROAD BLOC », une opération policière anti-banditisme expliquée par le gouvernement

Le gouvernement congolais s'était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l'entrée en fonction de nouvelles autorités. Le compte-rendu traditionnel de cette rencontre détaille cette opération policière qui se déroule actuellement à Kinshasa, la nuit. Le vice-premier ministre en charge de l'Intérieur et Sécurité, qui en portait l'éclairage, dit dans sa note d'informations que la Police espère réduire la Criminalité et le banditisme urbain.

Les enlèvements de jeunes filles, à l'aide des véhicules de marque Toyota appelés ketch, devenus régulièrs ces derniers jours dans la capitale congolaise, est l'une des principales raisons de cette opération.
 
« À Kinshasa, la Police nationale congolaise poursuit l’opération "ROAD BLOC" qui consiste à ériger des barrières nocturnes à travers les grandes artères de la capitale pour lutter contre l’insécurité observée ces derniers temps, souvent en utilisant des véhicules "ketchs"; les résultats de ces contrôles semblent encourageants », dit le compte rendu.
 
Avant de survoler les opérations de forces de l'ordre dans d'autres villes de la RD Congo.
 
« Dans le reste du pays, des patrouilles mixtes Police/Armée sont en cours pour anéantir l’activisme des inciviques qui entretiennent la criminalité et le banditisme urbain (Goma, Lubumbashi, Kolwezi, etc.). »
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail