La RDC réaffirme, « l’armée zambienne s’est complètement retirée » de son territoire (conseil des ministres)

La RDC réaffirme, « l’armée zambienne s’est complètement retirée » de son territoire (conseil des ministres)
Lors du 43ème conseil des ministres tenu vendredi 07 août par vidéoconférence, le gouvernement congolais par le biais du ministre de la Défense nationale a réaffirmé le retrait de l'armée zambienne du territoire congolais, au terme d'un conflit territorial opposant les deux pays, dont la Communauté des États d'Afrique australe (SADC) a assuré l'arbitrage. Il annonce d'ailleurs le retour progressif des autochtones dans les deux localités précédemment occupées. 
 
« Le ministre de la Défense nationale a confirmé que l’armée zambienne s’est complètement retirée des localités de Kalubamba et Kibanga et que les populations autochtones regagnent leurs cités habituelles. Un rapport technique comprenant le tracé définitif de la frontière ainsi que le budget global des travaux de démarcation a été endossé par la SADC. Il sera adopté par toutes les parties lors d’une réunion virtuelle de hauts fonctionnaires de la SADC le samedi 08 août 2020 », rapporte le compte rendu de la réunion gouvernementale.
 
Note qui poursuit, « une mission de matérialisation de la libération desdites cités par voie diplomatique et de sensibilisation de la population sera mise en place par le gouvernement. Elle sera accompagnée par 7 députés et sénateurs. Ils viendront des provinces de Tanganyika, Kasaï, Kongo-Central, Ituri, Haut-Uélé, Nord Kivu et Sud-Kivu. »
 
Plus tôt, des informations contraires à la version du gouvernement congolais a fait bon chemin. Certaines évoquant un simple repositionnement de l'armée zambienne dans le territoire congolais. Le conseil des ministres veut donc apporté un démenti.
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail