Dans sa partie Est, la RD Congo veut maintenir les troupes de la SADC dans sa configuration actuelle

Dans sa partie Est, la RD Congo  veut maintenir les troupes de la SADC dans sa configuration actuelle

Les troupes de la SADC dans l’Est de la République démocratique du Congo, constituées de la Brigade d'intervention comprenant d’éléments du Malawi, de la Tanzanie et de la République sud-africaine (RSA), trois pays membres de la SADC, demeurent dans leur configuration actuelle dans l’Est du pays.

C'est le ministre d’État en charge de la Coopération internationale, Intégration régionale et Francophonie Guillaume Manjolo qui l’a indiqué à l’issue d’un conseil des ministres de la SADC, tenu jeudi par vidéoconférence. Il a fait savoir que la position de la RDC relative au maintien de la configuration actuelle de la Brigade d’intervention de la SADC en RDC a été soutenue par les ministres des pays membres de la SADC présents à ce Conseil.
 
Cette position, a-t-il dit, répond aux orientations du pésident Tshisekedi et du gouvernement de la République.
 
Le ministre Manjolo a pris part à cette réunion à partir de l’Immeuble du gouvernement, en compagnie de la ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères
Marie Tumba Nzeza et du ministre de la Défense nationale Aimé Ngoy Mukena. Les Nations Unies, rappelle-t-on, avaient adopté la résolution portant prorogation du mandat de la MONUSCO en décembre 2019 pour une période d'une année, et dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau mandat, elle avait indiqué son intention de procéder à une reconfiguration de la Brigade d'intervention en rapatriant un bataillon des pays contributeurs de troupes.
 
avec ACP

E-mail