Kongo Central : Anatole Matusila désavoué par les députés provinciaux.

Kongo Central :  Anatole Matusila désavoué par les députés provinciaux.

Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central, Pierre-Anatole Matusila a été désavoué mercredi par les députés provinciaux.

25 sur 38 députés provinciaux que compte l’organe délibérant, exigent désormais son départ.

« Il n’a plus la confiance des élus de sa province car sur les 38 députés que comptent désormais l’organe délibérant, 25 élus provinciaux lui ont retiré leur confiance », a rappelé un élu très remonté contre les dérives de Matusila.

 

Dans une déclaration faite mercredi 01 juillet 2020, au siège de l’Assemblée Provinciale, à Matadi, les élus provinciaux lui ont demandé officiellement de déposer purement et simplement sa démission.

Photo Matusila1
Pour les députés provinciaux, Pierre-Anatole Matusila a toujours brillé par un leadership conflictuel, mais aussi il a une éthique douteuse au regard des preuves irréfutables de malhonnêteté aussi bien dans ses écrits que dans ses déclarations publiques.

« Nous retirons notre confiance à l’honorable Pierre-Antoine Matusila Mulungeni Ne Kongo à qui, ne pouvant longtemps échapper à l’inévitable en dépit de ses atermoiements et des manœuvres frauduleuses. Nous lançons un appel à démissionner à l’immédiat de son poste du Président de l’Assemblée Provinciale du Kongo-Central. A défaut de le faire, nous userons de toutes les voies légales pour acter sa d’échéance », ont-ils précisé dans la pétition.

Par la même occasion, ils ont exigé l’arrêt des poursuites judiciaires initiées par le député Pierre-Antoine Matusila Malungeni Ne Kongo contre 4 de leurs collègues au Parquet Général près la Cour d’appel du Kongo-Central alors qu’ils exerçaient leur travail parlementaire.

Matusila2
Avec ce ras-le-bol exprimé par les élus provinciaux, Anatole Matusila est sur une chaise éjectable. Et ses jours à la tête de l’Assemblee provinciale sont désormais comptés.

Sachez qu’un communiqué publié par le Bureau de l’Assemblée provinciale et signé par le député Papy Mambo Luamba sur l’instigation du Président de l’Assemblée Provinciale du Kongo-Central, Pierre-Anatole Matusila, faisait état de la clôture de la session de mars 2020.

Une décision prise, selon la majorité des députés provinciaux, en violation des instructions du gouvernement central contenues dans le message n°25/CAB/VPM/MININTERSECAC/GKM/079/2020 du 17 juin 2029 et du Règlement Intérieur de l’Assemblée provinciale.

Le pouvoir/OFM


E-mail