RD Congo : Trois propositions de lois déclarées recevables à l'Assemblée nationale

RD Congo : Trois propositions de lois déclarées  recevables à l'Assemblée nationale

Au cours de la plénière de vendredi 19 juin 2020, trois propositions de lois des honorables Aubin Minaku et Gary Sakata ont été déclarées recevables. Outre ces propositions de lois, il s'est agit également de l'examen des rapports de la commission défense et sécurité sur l'audition de deux membres du gouvernement.

 Les trois propositions de lois sont les suivantes : 
 1. Proposition organique modifiant et complétant la loi organique n°13/011 du 13 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l'ordre judiciaire.
2. Proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°06/20 du 10 octobre 2006 portant statut des magistrats.
 3. Proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°08/013 du 5 août  2008 portant organisation et fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature.
 
Après débats, elles ont été déclarées recevables et envoyées à la commission politico-administrative et juridique (PAJ) avant leur adoption en plénière. 
 
Adoption des rapports de la commission défense et sécurité sur l'audition de deux membres du gouvernement.
 
L'occasion faisant le larron, les députés ont adopté les deux rapports des auditions du vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières et du ministre de la défense nationale et anciens combattants. Une commission a été mise en place pour peaufiner les recommandations. Une autre séance plénière sera organisée pour présenter les dites recommandations avant de les adresser aux autorités concernées. Parmi ces recommandations, on peut citer l'organisation d'une concertation regroupant l'Assemblée nationale et le gouvernement pour réfléchir sur les voies et moyens de mobilisation  des "ressources financières extrabudgétaires" en faveur de l'Armée et de la Police, la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire devant s'occuper des allégations de détournements des fonds alloués au fonctionnement de l'Armée...
 
Jaynet Kabila présidente de la commission défense et sécurité de la chambre basse du Parlement a, à cette occasion, déploré les conditions précaires "actuelles" des policiers et militaires. Elle a ensuite plaidé pour une révision à la hausse du budget alloué à la défense et la sécurité du pays. Pour y parvenir, elle a enfin sollicité l'attention de ses collègues de la commission Ecofin quant à ce.
 
Moïse Babungi

E-mail