Willy Bakonga rassure de la gratuité de l'enseignement au Sénat

Willy Bakonga rassure de la gratuité de l'enseignement au Sénat
Le Sénat a organisé hier mercredi 17 juin 2020, une plénière consacrée à la question orale avec débat  de l'honorable sénatrice Isabelle Kabamba,
adressée  auMinistre d’État, de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga.
 
Tout a tourné autour de la gratuité de l'enseignement primaire, secondaire et technique. D'entrée de jeu, willy Bakonga s'est félicité de l'évolution de cette gratuité qui se concrétise par les différentes realisations à savoir, d'après lui, l’augmentation des salaires des enseignants, la mécanisation des nouvelles unités, l’alignement des non-payés, la réhabilitation et la construction de plusieurs écoles et surtout le recours à la classe télévisée pendant cette période de la pandemie coronavirus. 
 
A cette même occasion, le ministre de l'enseignement primaire, secondaire et technique a informé les sénateurs de la reprise des cours, de l'organisation de Tenafep et l'examen d'État dans les tous prochains jours. Une centaine de questions de 34 senateurs ont été posées à Willy Bakonga, notamment sur la sécurité des élèves pendant cette période du Covid-19, l'amélioration de la qualité de l'enseignement, le rôle du service de contrôle de paie des enseignants (secop), le service national d'identification des eleves (Sernie), la viabilité des écoles. Il sied de noter que Willy Bakonga qui était accompagné de son vice-ministre Didier Budimbu a sollicité une semaine pour revenir à l'hémicycle, rencontrer les préoccupations des honorables sénateurs.
 
Moïse Babungi

E-mail