Mort du juge Raphaël Yanyi : la famille rejette les conclusions de l'autopsie

Raphaël Yanyi

La famille de Raphaël Yanyi, juge au procès 100 jours mettant au bas des accusés Vital Kamerhe directeur de cabinet du président congolais,

décédé il y a peu, a rejeté en bloc les conclusions de l'autopsie publiées mardi par le vice-premier ministre et ministre de la justice Tunda Ya Kasende. Selon ce communiqué, le juge serait mort d'un traumatisme crânien qui serait dû à une agression.

Pour la famille, ce communiqué est  purement politique. Car selon les résultats préliminaires de deux légistes, cette mort n'était pas naturelle et qu'il y aurait une substance contenue dans le corps du défunt. Elle s'attendait à la découverte de la substance en question. En plus, poursuit le frère du juge, ce dernier avait une garde pour sa sécurité, il était revenu le soir à la maison en bonne santé et qu'il n'était plus sorti.
 
De son côté, le syndicat national des magistrats du Congo a tenu à accompagner la famille dans la  poursuite de la recherche de la vérité. Le magistrat Edmond Isofa qui préside cette structure judiciaire a promis de s'y investir de plein pied.
 
Moïse Babungi
 

E-mail