Le cimetière de victimes de la guerre de 6 jours assaini, en marge du 20ème anniversaire du funeste évènement

Le cimetière de victimes de la guerre de 6 jours assaini, en marge du 20ème anniversaire du funeste évènement

La brigade d'assainissement de la commune de Makiso est déployée au cimetière où reposent, pour l'éternité, les victimes de la guerre dite « de six jours » en vue de le rendre propre, en marge de la commémoration du 20ème anniversaire de cette triste réalité. La ville de Kisangani au nord-est de la République démocratique du Congo se souvient ce vendredi 5 juin du lugubre événement.

D'après le bourgmestre de la commune de cette municipalité, l'assainissement de ce cimetière est une façon de se souvenir de nombreuses familles dont les membres sont morts, alors qu'ils n'ont commis aucun tort pour périr avec atrocités. « Nous plaidons pour que la justice soit faite », a-t-il soutenu. Les armées régulières rwandaise et ougandaise se sont affrontées dans une guerre fratricide dans la ville de Kisangani, du 5 au 10 Juin 2000. La guerre dite de « six (6) jours » a fait plus de 2.800 morts, civiles et militaires.
 
Plus de 6.600 bombes et obus avaient été déversés à Kisangani par ces deux armées étrangères, qui se disputaient la gestion de la 3ème ville de la République démocratique du Congo.
 
avec ACP
 

E-mail