RDC : le caporal Daniel Miuki, un des derniers survivants de la deuxième guerre mondiale, est décédé à l'âge de 94 ans

RDC : le caporal Daniel Miuki, un des derniers survivants de la deuxième guerre mondiale, est décédé à l'âge de 94 ans

Le ministère délégué à la Défense nationale en charge des Anciens combattants a confirmé cette information. Daniel Miuki, caporal-infirmier de la Force Publique, l'Armée coloniale belge qui s'est battue jusqu'en Asie pendant la seconde guerre mondiale, est décédé mercredi 06 mai à l'âge de 94 ans. Les hommages pleuvent de partout, le gouvernement a présenté les siens.

« Le minsitre délégué à la Défense nationale chargé des Anciens combattants Sylvain Mutombo a la profonde douleur d'annoncer le décès de Daniel Miuki, l'un des Anciens combattants de la guerre mondiale 40-45. Mort survenu ce mercredi 06 Mai 2020 de suite d'une maladie.
 
Le ministre Sylvain Mutombo Kabinga présente ses condoléances à la famille biologique du défunt et salue la mémoire de ce vaillant combattant qui a fait l'honneur et la fierté de la RDC sous le drapeau », dit les hommages de ce membre du gouvernement congolais.
 
Il était l'un des derniers combattants ayant participé à la deuxième guerre mondiale. Aux côtés de son frère d'arme le sous-officier Albert Kunyuku Ngoma, 97 ans, ils sont sortis de l'anonymat à travers le documentaire « l'Ombre des oubliés » réalisé par Joseph Adolphe Voto et diffusé début 2020 par plusieurs médias, dans lequel ils ont raconté les détails d'une expédition qui les a menés de Léopoldville (ancienne appellation de Kinshasa) jusqu'au Moyen-Orient et en Birmanie.
 
La Belgique n'ayant jamais reconnu ces militaires congolais, il est mort sans bénéficier de ses indemnités. Sous Mobutu, ils ont toutes fois bénéficié des parcelles. Un procès a été ouvert au Tribunal de grande instance de Mbuji-Mayi contre l'État belge, depuis, il n'a jamais été tranché.
 
TAD
 
 

E-mail