Il nous faut prêcher la paix et la sérénité » : Kyungu Wa Kumwanza s'est exprimé sur le dossier Bakata Katanga

Kyungu Wa Kumwanza

Le président national de l'Union des nationalistes et fédéralistes du Congo (UNAFEC), Kyungu Wa Kumwanza, une des avoix respectées dans le Katanga, a appelé jeudi dernier les acteurs politiques de la région à privilégier la paix dans la résolution des conflits, dont les dernières incursions des miliciens Bakata Katanga de Gédéon Kyungu dans plusieurs villes.

Un appel venu après la consultation par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde, à la tête d'une délégation gouvernementale dans la région.

« Que ceux qui se disent élus puissent prêcher par l'exemple. Il ne faut pas intoxiquer les gens pour rien, notre problème est de prêcher la paix, la sérénité afin que le Katanga puisse rester comme avant pour soutenir le président de la République qui ne veut que le bien-être de la population », a dit Gabriel Kyungu.

Une mission d'enquête composée vice-premier ministre en charge de l'intérieur, du ministre de la défense, des élus locaux et des hauts officiers de l’armée est à Lubumbashi à la suite des incursions le 28 mars dernier, des miliciens Bakata Katanga fidèles à Gédéon Kyungu Mutanga, dans plusieurs villes de la région du Katanga. Cette attaque avait fait une trentaine de morts dont un policier tué.

Félix Tshisekedi avait ordonné l'arrestation de Gédéon Kyungu, présentement en cavale.

La rédaction


E-mail