RDC:LES AUTEURS DES MESSAGES, VIDEOS ET APPELS AU TRIBALISME SERONT POURSUIVIS EN JUSTICE( conseil des ministres)

RDC:LES AUTEURS DES MESSAGES, VIDEOS ET APPELS AU TRIBALISME SERONT POURSUIVIS EN JUSTICE( conseil des ministres)

« Le tribalisme est l’une des causes majeures de l’inversion générale des valeurs et de la ruine en RDC ». C’est ce qu’a rappelé le Président de la République lors de la 25ème réunion du Conseil des Ministres du vendredi 22 octobre 2021. Félix Tshisekedi a en outre déploré le fait que ce fléau refasse surface et qu’il soit de plus en plus véhiculé dans des chants et actes posés lors des manifestations, à travers les réseaux sociaux,… notamment par certains acteurs politiques. D’où, son vibrant appel à lutter contre ce fléau et à le dénoncer publiquement.

Par conséquent, le Chef de l’Etat a instruit la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, sur base de l’Ordonnance loi n°66-342 du 07 juin 1966 portant répression du racisme et du tribalisme, d’ouvrir des enquêtes judiciaires à l’encontre de toute personne ou groupe des personnes qui secouent la fibre tribale à des fins séparatistes. De sorte que les auteurs des déclarations tribales répondent de leurs actes devant les instances judiciaires.

Articles Similaires
RDC : le Rapport initial sur les droits des personnes vivant avec handicap attendu au plus tard fin novembre
RDC : le Rapport initial sur les droits des personnes vivant avec handicap attendu au plus tard fin novembre
23/10/2021
Gouvernement : bientôt la création de l’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire
Gouvernement : bientôt la création de l’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire
23/10/2021

L’instruction a également été donnée au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, ainsi qu’à l’Agence Nationale de Renseignement d’identifier les auteurs de ces dérapages. Et de mettre en garde tous les acteurs politiques qui se complaisent dans ces mauvaises pratiques afin de les mettre à la disposition de la justice.

Le Ministre de la Communication et Médias a, quant à lui, été invité par le Président de la République à réguler son secteur dans une approche participative pour lutter contre ce fléau. Car, « les médias sont l’un des canaux majeurs utilisés pour faire germer la semence du tribalisme dans l’esprit et les cœurs des compatriotes », a-t-il souligné.

Le Chef de l’Etat a enfin encouragé la Ministre près le Président de la République à poursuivre la campagne de sensibilisation qu’elle a entreprise sur la cohésion et l’unité nationale.

 


E-mail