Sécurité : « Ceux qui pensent qu’il faut endeuiller l’Ituri pour se positionner ne sont pas de leaders » (Abdallah Pene Mbaka)

Sécurité : « Ceux qui pensent qu’il faut endeuiller l’Ituri pour se positionner ne sont pas de leaders » (Abdallah Pene Mbaka)

Le premier gouverneur de l’Ituri s’est exprimé ce lundi 9 août 2021 sur la nomination des animateurs du processus Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (DDRC-S) par le Président de la République. Le Docteur Abdallah Pene Mbaka a appelé les ituriens à adhérer à ce programme afin de « donner la chance » à cette province longtemps déchirée par les conflits armés.

Pour ce notable et enseignant d’université, ceux qui prennent les armes ou qui créent les groupes armés pour leurs intérêts privés ne sont pas de vrais leaders. Il appelle tous les ituriens, notamment les combattants à « montrer le bon exemple » en déposant les armes et se joindre au processus DDRC-S.

« (…) Les leaders qui pensent qu’il faut continuer à endeuiller l’Ituri pour qu’ils se servent, pour leurs intérêts, pour leur positionnement ne sont pas des leaders. Tous ensemble, regardons dans la même direction et reconstruisons l’Ituri. Que ceux qui ont pris les armes qu’ils les déposent, qu’ils viennent pour qu’on reconstruise ensemble l’Ituri (…) Le processus est lancé. Montrons un bon exemple. Que ceux-là qui ont pris les armes, qu’ils déposent ces armes, qu’ils viennent se rendre et ça sera un signal fort que nous ituriens aurons donné pour que le processus réussisse (…) », appelle-t-il 

Par ailleurs, le premier gouverneur de l’Ituri met en garde l’ensemble de la population contre la « logique de l’affrontement ». Pour lui, cet état d’esprit est porteur de plusieurs conséquences désastreuses qui nuisent au décollage de la province.

« (…) Si nous pensons que nous allons affronter les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, sincèrement nous sommes en train de tuer nous-mêmes l’Ituri. Donnons la chance à l’Ituri d’être reconstruit, donnons la chance à l’ituri de se développer, donnons la chance pour que l’Ituri décolle », a-t-il plaidé.

C’est depuis le lundi 5 juillet dernier que le Chef de l’Etat avait signé l’ordonnance portant création, organisation et fonctionnement du programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (DDRC-S).

Dans la province de l’Ituri, Kinshasa est engagé dans le processus de paix avec deux (2) groupes armés formellement identifiés : La Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) et la Force de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) qui s’est muée en parti politique depuis presqu’un an. Ce processus peine à se mettre sur le rail.

Le Pouvoir/Actu 7


E-mail